Que faut-il savoir sur chien scottish?

Avant d’adopter un chien il importe de bien le connaître. Un chien est bien plus qu’un simple compagnon, il s’agit également d’une grande responsabilité. Afin que ce dernier s’intègre au mieux dans son environnement, il lui faut un bon dressage. Il faut se soucier de son éducation autant que de son alimentation. Pour cela chaque race de chien peut-être différent. Aussi il se trouve primordial de voir les spécificités du chien qu’on adopte. Pour voir ce qui lui convient et être capable d’interactions avec lui. En général, on choisit d’adopter cette race pour son apparence. Or il ne faut pas oublier de voir le type de comportement.

Les origines du Scottish terrier

Pour commencer, son nom Scottish terrier sous-entend son origine de chien de chasse. Le chien scottish est un chien terrier. Un rôle facilité par sa petite taille et ses pattes courtes aptes à se faufiler. D’une race très ancienne, la scottish est connue depuis l’ère romaine. Et il apparaît un dizaine d’années après la première exposition canine de 1859. Sa reconnaissance prend du temps et il n’est connu du monde qu’en 1882. Par la suite faut encore attendre des années, en 1890, pour que la scottish noire apparaisse. Enfin, la France ne connaît les premiers élevages qu’en 1950. On peut dire que le Scottish terrier est d’origine distinguée et animée à la fois.

Les critères physiques d’un chien scottish

Physiquement le chien scottish est petit avec des membres courts. On le remarque également grâce à la longueur de sa tête qui se trouve plutôt disproportionnée par rapport à sa taille. Une tête allongée et un air un peu snob qui fait honneur à son style “british”. Pas plus haut que 11 pouces, il pèse de 8 kg à 10 kg. Il se pare d’un double poil: un poil long rêche et dur; un sous-poil dense et doux. Le chien scottish se décline sous plusieurs couleurs: noir, froment, grise, bringée, Tous des couleurs sobres et élégants, accentuant le côté anglais de la scottish.

Comment bien dresser son scottish?

Dresser un chien n’est pas toujours une tâche aisée. Il nécessite un minimum de connaissance sur cette race avant de prétendre dresser un chien scottish. il concerne avant toute de cerner son comportement et ses préférences. Les préférences viennent au fur et à mesure du temps. Ce qui n’est pas valable pour le comportement car ce dernier se trouve tendancieux. Un chien de chasse aime à courir partout. C’est ce qui fait de lui un chien dynamique qui aime s’amuser avec son maître. Dresser son chien se traduit en la capacité de contrôler son chien. Le rendre obéissant, sage et propre. La propreté ici est l’aptitude de faire ses besoins là ou il le faut. En outre de faire prendre son bain à son chien, un bon dressage fait en sorte que son scottish apprécie ces moments partagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *