Comment se transmet la gale ?

La gale est une maladie bénigne qui se transmet très facilement. Le contact direct entre deux peaux est la principale cause de la contamination. Le sarcopte est le parasite responsable de la gale chez les humains, donc si vous attraper la gale, ce n’est sûrement pas dû à votre animal de compagnie. Le rapport sexuel est également une source de transmission de la gale. C’est pour cette raison que la gale est désormais considérée comme une maladie sexuellement transmissible.

Le cycle de développement de la gale

Attirés par la chaleur du corps, les parasites se transmettent à un hôte et pénètrent sans difficulté sous la peau. Pendant cette phase de pénétration, l’hôte ne ressent rien en général. Au bout de deux à trois jours, la femelle commence à pondre ses œufs, 3 ou 5 dépendant de la femelle. L’hôte commencera alors à développer une allergie d’où les fortes démangeaisons. Les œufs deviennent alors des larves après éclosion. Les femelles après maturité peuvent à nouveau être fécondées et le cycle se poursuivra si aucun traitement n’a eu lieu.

Contact entre peaux

C’est le mode de transmission le plus fréquent et le plus rapide. En général, un contact prolongé est nécessaire, le temps que les parasites contaminent la peau saine. Cependant il arrive qu’un simple petit contact rapide suffise à contaminer une autre personne, dépendant des situations. En général, ce sont les femelles adultes et fécondees qui en sont les principales causes de contamination. Les mâles ne survivent pas aussi longtemps que les femelles, car après accouplement, ils meurent généralement. Les larves peuvent aussi être la source de contamination, mais ce genre de cas est assez rare.

Rapport sexuel

Le rapport sexuel est également un contact entre peaux. Comme il est souvent prolongé, il devient inévitablement une source de transmission de la gale. Comme les parasites ont besoin d’un environnement humide et aérobie, les parties génitales du corps leur offrent toutes les conditions nécessaires pour se proliférer et le transfert est très rapide. D’ailleurs, la gale est désormais considérée comme une MST ou maladie sexuellement transmissible. Même si la transmission ne s’est pas faite par voie sexuelle, la verge ainsi que les auréoles des seins peuvent être le siège des parasites, d’où l’apparition des croûtes disgracieuses.

Contact indirect

Le risque de transmission par contact indirect n’est que de 5%, mais le danger est toujours aussi réel. Même si la personne atteinte de la gale est encore en phase d’incubation, elle reste tout aussi contagieuse. Les tapis, le lit, les canapés, les linges peuvent être les agents indirects de la transmission des parasites. Si un hôte vient à entrer en contact avec ces objets, il y a de fortes chances que les parasites viennent s’y déposer pour ensuite se transmettre à une autre personne saine.
Cependant, le risque de contamination est assez faible, car au-delà de 48 heures, sans environnement propice, les parasites s’affaiblissent pour mourir ensuite si aucun contact avec la peau n’a eu lieu. Même s’ils viennent à survivre, ils seront trop faibles pour pénétrer dans la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *