Molécule de cannabis : les délais de conservation du CBD

Le CBD ou Cannabidiol est une des molécules principales du cannabis. La consommation de cette substance peut vous procurer du bien-être. C’est un excellent remède contre le stress ou l’anxiété grâce à sa particularité de booster la production de dopamine. Cependant, ils peuvent s’altérer. Dans ce cas, il est important de bien maîtriser les délais de conservation du CBD.

Jusqu’à combien de temps peut-on conserver le CBD ?

Si le mode de conservation du CBD est optimal, vous pouvez le garder entre six mois à un an, une fois qu’il a été ouvert. Cette molécule se détériore très facilement. Rien qu’en ouvrant le conditionnement, vous pouvez déclencher sa dégradation. De ce fait, c’est un produit très sensible qui nécessite d’être manipulé avec beaucoup de soin, au risque de le voir flétrir. Pour éviter ce genre de désagrément, il est conseillé de n’acheter le CBD qu’en quantité raisonnable et de le consommer le plus vite possible. Il est en vente libre dans des magasins ou sites web spécialisés. Vous pouvez avoir plus d’informations sur cette boutique CBD.

À noter que lorsque le CBD commence à se dégrader, il est facilement reconnaissable grâce à quelques signes :

  • Un CBD qui s’altère a une odeur louche,
  • Sa couleur va également changer et deviendra beaucoup plus sombre,
  • L’huile de CBD qui se dégrade sera plus dense,
  • Le CBD sera fade en goût quand il est de mauvaise qualité.

Il est bon de savoir que si vous consommez du CBD qui a dépassé sa date de péremption, vous ne risquez rien. Cependant, ses vertus auront disparu et l’effet voulu sur votre organisme ne se produira pas.

Les agents qui favorisent la dégradation du CBD

Il est toujours préférable d’acheter du CBD en petite quantité. Il existe de nombreux facteurs qui peuvent provoquer sa dégradation.

La molécule de CBD ne supporte pas l’air. C’est pour cela que le fait juste d’ouvrir son conditionnement peut ternir sa qualité. L’explication à ce phénomène est que les cannabinoïdes sont très sensibles à l’oxygène de l’air. Le CBD commencera par perdre ses arômes, puis toutes ses propriétés. Un bocal en verre hermétique est la solution à ce problème.

Le CBD préfère les endroits sombres aux endroits éclairés. La lumière est une des principales causes de son ternissement à cause de sa photosensibilité accrue. Au contact avec les rayons ultraviolets et infrarouges de la lumière, le CBD ne peut que se détériorer. Pour une meilleure conservation, l’idéal est de le placer au fond de votre placard, à l’abri de la lumière.

Quand le CBD est en contact avec l’humidité, toutes ses vertus vont disparaître. En effet, l’humidité va accélérer l’apparition des moisissures qui vont dégrader votre produit. Pour les fleurs de CBD, il est vivement déconseillé de les mettre au contact avec l’eau. Utilisez plutôt une bouteille en verre pour optimiser sa durée de conservation.

La chaleur aussi participe grandement à la détérioration rapide du CBD. Lorsque ce dernier est exposé à une température très élevée, il va perdre toutes ses propriétés. N’ayez pas peur de le mettre dans votre congélateur pour le garder beaucoup plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *