Le scanner 3D : un outil de plus en plus répandu dans le secteur du bâtiment

La technologie 3D s’invite désormais dans de nombreux secteurs d’activité. Si les imprimantes 3D industrielles trouvent leur place dans les usines, les professionnels de la construction décident de se procurer un scanner 3D. Ce second appareil facilite grandement la mise en œuvre d’un chantier. Il facilite effectivement la prise de mesures et permet également de produire une maquette tridimensionnelle.

Une avancée majeure dans le secteur du BTP

Jusqu’il y a peu, les professionnels de la construction utilisaient différents instruments de mesure pour récupérer des données sur terrain. Des ouvriers et des techniciens devaient alors être mobilisés pour réaliser cette tâche dans les plus brefs délais. Dans le cadre de la réhabilitation d’un bâtiment ancien, il arrive que des accidents surviennent à cause de l’état des murs.

La technologie 3D a résolu ces problèmes. Le scanning laser 3D consiste effectivement à analyser le terrain à l’aide d’un scanner. Ce procédé permet d’économiser énormément de temps dans la préparation d’un chantier. Les techniciens obtiendront toutes les informations nécessaires pour établir les plans et l’équipe sera même en mesure de réaliser un diagnostic. De quoi anticiper les problématiques liées à la réalisation de certains ouvrages. Les données collectées pourront également être exploitées avec d’autres logiciels pour produire une maquette BIM et ainsi élargir son champ d’analyse. Cela sera notamment crucial pour mener à bien une rénovation. Dans ces circonstances, le maitre d’œuvre ne pourra pas se fier aux plans disponibles. La réplique 3D du bâtiment permettra alors de planifier efficacement les travaux et de préserver la sécurité du personnel. En effet, les ouvriers n’auront pas à circuler dans des lieux dangereux pour récolter les précieuses mesures.

Scanner 3D : un outil multi-usage

Les entreprises qui ont recours à un scanner laser 3d batiment disposent d’un outil capable de répondre à de nombreux besoins. Hormis la possibilité de créer une maquette BIM, les données issues de cet appareil donnent aussi les moyens d’exploiter les logiciels de modélisation 3D tels qu’Autocad. Cela ouvre plusieurs perspectives aux maitres d’œuvre. Les responsables seront ainsi en mesure de visualiser l’allure de la bâtisse une fois les travaux achevés. Ils pourront évaluer la faisabilité de certains aménagements avec facilité. En filtrant les informations, les utilisateurs parviendront également à générer des rapports d’analyses. De quoi réaliser un diagnostic géométrique précis.

Pour ceux qui souhaitent bénéficier de cette technologie, il ne sera pas nécessaire d’allouer un budget à l’achat de tels appareils. De même, les chefs d’entreprise n’ont pas à former une équipe pour se familiariser à ce procédé. Effectivement, les intéressés doivent simplement faire appel à des prestataires. Ces derniers disposent des matériels et du savoir-faire requis pour exploiter pleinement des relevés 3D. Les professionnels du bâtiment peuvent d’ores et déjà demander un devis via le site internet d’une société spécialisée. Ces structures assistent également leurs clients dans la réalisation des travaux. Le scanning laser 3D permet aussi de surveiller l’avancement d’un chantier. Pour cela, on scannera régulièrement le site afin de s’assurer que tous les éléments construits soient conformes aux plans. Ce suivi évite aux constructeurs de réaliser des malfaçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *