Les étapes d’usinage des pièces mécaniques

Les pièces mécaniques sont très sollicitées dans plusieurs domaines de la mécanique industrielle, comme l’automobile, l’aviation, la papeterie, le transport, etc. Leur conception est ainsi d’une importance capitale. Toutefois, les techniques de fabrication de pièces mécaniques demandent un grand savoir-faire. Voici donc les étapes à suivre dans leur usinage.

Valider les dessins techniques ou dessins industriels

Avant de modéliser les pièces, la validation des dessins techniques est une étape importante dans le processus d’usinage. Plusieurs ingénieurs déterminent, en effet, la technique appropriée pour la conception des produits. Ils se basent sur des plans ou des esquisses qui mentionnent les caractéristiques de ces derniers comme leur forme, leurs dimensions, leur poids, etc. Il s’agit donc de mettre les idées en place. Cette étape doit être validée par le prestataire ou le donneur d’ordre au préalable. Celui-ci va sélectionner la pièce qui lui convient. À noter que plusieurs dessins techniques lui seront fournis. La moindre erreur dans son choix représente un grand risque pour le résultat final. Cette étape conditionne ainsi la qualité de toute pièce. Elle définit d’ailleurs le procédé d’usinage adéquat comme le choix des équipements industriels et mécaniques.

Une fois la validation des schémas techniques effectuée, il faut ensuite passer par leur modélisation informatique. Cette étape permet de modéliser la pièce au moyen de logiciels 3D professionnels. Ces derniers sont absolument importants, car ils aident à visualiser chaque face de l’élément à usiner. Ils permettent de même de savoir si ce dernier nécessite ou non des modifications avant de procéder à un usinage mécanique de précision. Lorsque les dessins industriels sont validés et modélisés, les ingénieurs et les techniciens choisissent ensuite les matériels et les équipements à utiliser. Le choix des outils dépend de la matière à usiner et du résultat souhaité. Les machines pouvant être employées sont nombreuses, comme les fraiseuses, les poinçonneuses, les rectifieuses, etc. Elles sont surtout indispensables pour l’usinage tournage fraisage.

Passer à l’usinage

Dans la conception des pièces industrielles, les axes sont des critères à considérer absolument. Autrefois, les techniciens les fabriquaient et travaillaient sur 3 axes, ce qui a rendu la fabrication des pièces plus difficiles. À cet effet, les experts ont mis en place l’usinage à 5 axes pour améliorer les systèmes de production. Cette nouvelle méthode permet de concevoir facilement les pièces faites à partir de durs matériaux. Elle assure un niveau de précision élevé et des produits toujours de qualité. Cette technique rentabilise d’ailleurs le coût de production et diminue le délai d’usinage.

Après le choix des matériaux et la prise en compte des axes, place à l’usinage proprement dit. Cette étape peut être effectuée de deux manières différentes : manuellement et à l’aide d’une machine. La première option est plus complexe, car elle demande un grand savoir-faire et une expertise dans le domaine pour obtenir un meilleur résultat. L’usinage par machine, quant à lui, est tout à fait facile à réaliser. La création des machines pour ce faire a permis d’automatiser une partie du processus jusqu’à la matérialisation des pièces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *