Les 10 meilleures boissons en France

Tout comme leur nourriture, leur art, leur histoire et leur langue, les Français sont passionnés par leurs boissons – bien sûr, ils ont une longue et fructueuse tradition en ce qui concerne le vin, mais si vous regardez n’importe quelle armoire à liqueurs, vous verrez surtout des importations françaises.

Si vous êtes déjà allé en France, ou si vous avez dîné avec des amis français, vous avez peut-être rencontré des boissons assez inhabituelles qui les passionnent remarquablement – bien que je ne sois jamais du genre à refuser un verre, quand il s’agit de Chartreuse et de Bénédictine, même moi je suis connu pour me foutre un peu les boules !

Voici donc une liste (loin d’être assez exhaustive) des boissons les plus populaires et les plus inhabituelles de nos cousins de l’autre côté de la Manche !

1. Absinthe

L’une de mes boissons françaises préférées est l’absinthe – peut-être à cause de ses nuances légèrement rebelles !

Fabriquée à l’origine en Suisse, la France a commencé à produire cette liqueur au goût d’anis au XIXe siècle, et les Français l’ont adoptée avec enthousiasme. On estime à 35 millions de litres la quantité consommée par les Français cette année-là.

Parmi les amateurs de cette boisson, on compte de grands écrivains et artistes comme Manet, Degas, van Gogh, Toulouse-Lautrec et Picasso, ainsi que les visiteurs Oscar Wilde et Ernest Hemingway.

Avec certaines propriétés psychédéliques perçues, on pensait qu’elle avait des liens avec la criminalité et elle fut interdite en 1915. Cette interdiction n’a jamais été abrogée, mais cet oubli est aujourd’hui passé sous silence, et les bouteilles se trouvent maintenant sur les étagères avec le nom plutôt inoffensif d’alcool à base d’absinthe !

2. Pastis

Cet apéritif au goût d’anis se retrouve dans tous les foyers français, en particulier dans le sud. Servi avec de l’eau ou de la glace, le pastis a été commercialisé pour la première fois par Paul Ricard en 1932, et a été un substitut populaire de l’absinthe interdite, car il avait les mêmes saveurs sans les aspects tabous.

Le pastis suit le thème méditerranéen des boissons anisées aromatisées avec des variétés d’ouzo et de sambucca populaires chez leurs voisins.

3. Bénédictine

Cet alcool à base de plantes est un exemple de succès commercial précoce, alors que la légende populaire veut qu’il ait été fabriqué à l’origine par les moines de l’abbaye bénédictine de Normandie au XVIe siècle, alors qu’en fait il a été produit pour la première fois au XIXe siècle par Alexandra Le Grand et un pharmacien local.

Le Grand a répandu la rumeur pour créer un lien historique avec la région et, bien sûr, pour stimuler les ventes. Avec une concoction secrète de 27 plantes et épices, il est servi pour aider à la digestion après le dîner. On pense aussi qu’il a des qualités médicinales, et il n’est pas pour les faibles de cœur !

4. Chartreuse

Contrairement à ce qui précède, la Chartreuse a été fabriquée par des moines depuis le XVIIIe siècle – et l’est encore aujourd’hui.

La liqueur verte est composée d’une recette de 130 herbes, fleurs et divers autres ingrédients qui ne sont connus que de deux moines selon le spiel, et bien qu’elle ait été populaire dans le monde littéraire comme boisson de choix pour le grand Gatsby, et que Hunter S. Thompson en était fan, la forte saveur d’herbe est un goût acquis !

5. Le Grand Marnier

Le Grand Marnier est un cognac aromatisé à l’orange qui est aussi populaire en tant que boisson pure, sur glace ou dans un cocktail, que dans une recette de dessert.

Produite pour la première fois en 1880 par Alexandre Marnier-Lapostolle, cette boisson à 40 % d’alcool est un mélange d’eau-de-vie de cognac, d’essence d’orange distillée et de sucre, ce qui en fait un accompagnement parfait pour les crêpes, les pâtisseries et les gâteaux de Noël.

6. Kir

Le kir est composé de vin blanc et principalement de crème de cassis, mais il existe des variantes, notamment avec de la liqueur de pêche (peche) ou en utilisant du champagne à la place (kir royal).

Il existe plusieurs légendes sur l’origine de cette boisson, mais la plus populaire semble être celle du maire de Dijon, Félix Kir, qui a tiré le meilleur parti d’un lot de vin blanc particulièrement mauvais en y ajoutant la liqueur de cassis vers les années 1950.

7. Calvados

Ouf, cette boisson vous mettra des poils sur la poitrine – ou les brûlera si vous allumez une allumette en la buvant !

Cette eau-de-vie de pomme, produite principalement dans la région de Normandie, est distillée à partir de cidre produit à partir de pommes spécialement cultivées et sélectionnées parmi plus de 200 variétés différentes.

En France, le Calvados se boit à l’apéritif, en digestif ou avec le café, mais nous, les Britanniques, préférons ce dernier – on pourrait éventuellement lui reprocher de ne pas avoir la constitution du bœuf !

8. Chambord

La liqueur de Chambord Royale de France est facilement reconnaissable pour sa bouteille au design quelque peu royal. Elle a été créée vers 1685, alors qu’elle était populaire auprès de Louis XIV, et est donc tout à fait appropriée.

Composée de framboises, de mûres et de vanille macérées dans du cognac, c’est une boisson fruitée qui constitue une base particulièrement bonne pour les cocktails, en particulier « Sex on the Beach ».

9. L’eau

Depuis qu’un médecin local, Louis Perrier, a acheté une source naturellement gazeuse dans le sud de la France en 1898 et a commencé à l’embouteiller, l’eau en bouteille fait fureur chez les Français – en fait, la France produit et boit plus d’eau en bouteille que tout autre pays au monde.

10. Eaux de vie

Traduit comme les eaux de la vie, ce terme désigne à peu près tous les apéritifs clairs et enflammés qui sont populaires comme boisson de pré-dîner, de post-dîner, et aussi à tout moment entre deux dîners ! Vous pouvez choisir des restaurants pour déguster ces boissons en cliquant ici

Comme pour tout ce que font les Français, l’ingestion de boissons se fait avec style, avec tradition, et généralement avec un peu d’histoire, mais, contrairement aux Britanniques, ils le font aussi avec modération !

Cela inclut les cognacs, le calvados et les armagnacs, mais il s’agit de toute boisson à forte teneur en alcool faite à partir de fruits, et toutes les régions ont leur propre variété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *