Généralités sur la glace carbonique et ses utilisations

Utilisée dans l’industrie, la médecine, la gastronomie et dans plusieurs autres domaines, la neige ou la glace carbonique est très appréciée pour le maintien de la chaîne du froid. Il s’agit d’une matière non humide quand elle fond. Elle ne forme pas en effet des gouttelettes en se réchauffant et passe directement à l’état gazeux. Beaucoup se demandent encore de quoi il s’agit exactement. Gros plan sur ce type de produit et ses différents usages.

Qu’est-ce que la glace carbonique ?

Également appelée glace sèche, la glace carbonique est un solide blanc inodore. Sa consistance rappelle celle d’une glace, d’où son nom. Elle est artificiellement produite à partir d’un gaz naturel : le dioxyde de carbone. Ce dernier est refroidi sous sa forme liquéfiée en dessous de -78,5°C pour obtenir une matière solide, d’où la glace carbonique. Il s’agit d’un excellent réfrigérant antibactérien et non toxique. Ce produit est également ininflammable et de qualité alimentaire, mais non ingérable. La neige carbonique peut aussi passer directement de l’état solide à l’état gazeux, ce qui explique pourquoi elle disparaît sans laisser des traces d’humidité. De ce fait, elle est inoffensive pour les surfaces métalliques.

Pour concevoir cette glace, il faudra utiliser une cuve de dioxyde de carbone liquéfié ainsi qu’une unité de fabrication. Ce produit est en effet disponible en différents formats, à savoir en bâtonnets, en pellets, en plaquettes ou en blocs. Il est bon de savoir que la glace peut se former naturellement sans intervention humaine dans certains endroits de l’univers. Cela est très fréquent, notamment sur Mars, et ce, durant la période hivernale, grâce à l’atmosphère contenant du CO2. Bien sûr, il s’agit d’un cas particulier, mais bon à noter tout de même.

Pour quel usages la glace carbonique est-elle destinée

La carboglace peut être utilisée dans divers domaines, surtout le transport frigorifique des produits médicaux sensibles ou de denrées périssables comme les aliments. Il est également possible de l’employer pour transporter des échantillons de laboratoire, des organes, etc. Le transfert s’effectue en toute sécurité dans un milieu réfrigéré lors des déplacements entre les hôpitaux et les laboratoires de la région, par exemple. Il en est pareil pour le transport des produits périssables, car ils ne risquent pas, entre autres, l’exposition au soleil. La glace sèche peut être utilisée pour conserver la fraîcheur des poissons ou des fruits de mer. Elle est également efficace pour maintenir la congélation des produits ou tout simplement pour pouvoir rafraîchir les boissons en été.

Pour impressionner les invités lors d’une soirée professionnelle, par exemple, la carboglace demeure une solution idéale. Elle créera une ambiance festive à l’événement et produira des effets de fumée sur les cocktails ou les bars. Elle permet aussi de réaliser des présentations ingénieuses, des infusions froides et des brumes aromatiques dans les plats. D’autres applications de la glace sont destinées au nettoyage cryogénique. Durant le processus, la neige est utilisée comme matériau de décapage sous forme de pellets. Vu ses nombreux avantages, beaucoup vont se demander où se procurer la glace carbonique. Pour en obtenir, il suffit de se rendre auprès d’un fournisseur spécialisé dans le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *