Généralités sur la métallurgie et ses différents procédés

Le secteur du traitement thermique du métal est un secteur qui fait subir au métal des transformations dans sa structure grâce à des cycles de chauffage ou de refroidissement. Le traitement thermique, aussi appelé métallurgie, a pour but d’améliorer les caractéristiques mécaniques comme la limite et l’élasticité, etc. 

Qu’est ce que la métallurgie ?

La métallurgie est un terme désignant toutes les techniques d’extractions, de mise en forme, d’élaboration des métaux ainsi que des alliages. Comprendre les phénomènes métallurgiques est assez compliqué. On peut cependant apprendre les technologies de durcissement ou recourir à un centre de formation industriel.

Métallurgie extractive

Dans ce cas, il s’agit d’extraire les éléments à valoriser d’un minerai. Pour se faire, il y a trois procédés qui doivent être combinés afin de tirer partie des avantages de chacun d’entre eux.

La minéralurgie

C’est un ensemble des techniques permettant de séparer un minéral en exploitant la propriété physique. C’est une étape de traitement nécessaire mais qui est insuffisante à elle seule.

La pryrométallurgie

C’est un procédé qui consiste à la transformation du minerai en le chauffant à une très haute température. Pour cela, on utilise plusieurs sources d’énergies comme le charbon ou l’électricité. Le but de ceci est d’éliminer l’oxygène qui est dans les oxydes métalliques pour obtenir du métal. Précisons que c’est un processus de réduction, ce qui est le contraire de l’oxydation. Ce qu’on n’a pas réussi à réduire pendant cette fusion, qu’on appelle laitier ou scories est plus facilement séparable du métal liquide. En effet, ils n’ont pas la même densité. Ce procédé est très adapté aux minerais dit riches. Ce sont ceux qui ont une forte teneur en éléments de valeur. 

L’hydrométallurgie

Ce procédé quant à lui nécessite de dissoudre un minerai solide, qui est la plupart du temps en poudre, et de le mettre en solution. C’est la lixiviation. Par la suite, il est nécessaire d’utiliser d’autres méthodes afin d’extraire les éléments qui sont intéressants. Pour cela, on peut modifier les paramètres psycho-chimiques comme la température de la solution ou encore l’acidité. On doit les mettre en contact avec d’autres solutions. L’hydrométallurgie est vraiment efficace pour le traitement des minerais avec plusieurs éléments de valeur car il différencie vraiment.

Métallurgie d’affinage

Comme son nom l’indique, cette technique permet d’affiner le métal sous une forme liquide. Le but est d’en faire un produit plus pur. A la fin, la composition chimique du métal sera arrêtée. Il sera ensuite coulé comme des lingots, des barres ou encore des billettes. Ces derniers seront ensuite utilisés dans la composition des alliages ou dans la transformation en pièces. 

La métallurgie de transformation

Cette technique permet de donner à un métal des propriétés mécaniques comme l’élasticité, la résistance ou encore la dureté. On le fait tout en lui donnant une forme (pièces matricées, fils, ou barres). Cette étape est essentielle pour les marchés qui sont très exigeants par rapport aux performances des métaux comme l’énergie ou aéronautique, et aussi sur la qualité. Pour ceux qui veulent en savoir plus, il est possible de suivre une formation traitement thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *