Comment bien gérer son patrimoine immobilier ?

Gérer son patrimoine immobilier, ce n’est pas seulement faire de sa maison un investissement refuge, c’est viser le futur en préparant sa retraite ou l’avenir de son conjoint. C’est aussi préparer une transmission du patrimoine à ses héritiers. Bref, tout dépend de vos objectifs patrimoniaux. En voici quelques conseilsgestion-de-patrimoine

Définissez vos objectifs

Ayez au moins un but lorsque vous envisagez de faire fructifier votre patrimoine. Il y a trois possibilités :

Soit vous désirez constituer un capital pour acquérir votre résidence secondaire ou la résidence principale de vos enfants. Il se peut aussi que le fondement de la constitution de capital envisagée est de transmettre sans contrainte votre bien à votre descendance. Dans de tels cas, privilégiez le Plan d’Épargne Logement ou PEL, le Plan d’Epargne en Actions ou l’assurance-vie.

Soit vous souhaitez assurer la perception régulière de revenus au futur. Il pourrait s’agit d’un complément de revenus tels que la retraite afin de tenir bon quand viendra la diminution progressive de votre activité. Dans ce cas, un emprunt financier pour un investissement locatif fera l’affaire. Les non salariés en France pourront ouvrir un contrat Madelin. Sinon, optez pour une assurance-vie à liquidation progressive pendant une durée de 8 ans.

Soit vous voulez jouir du revenu du patrimoine dès le moment présent. Pour cela, il existe des contrats d’assurance-vie qui permettent de percevoir régulièrement des revenus, de faire un investissement locatif au comptant ou autre.

La gestion de patrimoine tient compte du profil du propriétaire des biens notamment son profil professionnel, mais il considère aussi, et surtout, sa famille.

En savoir plus : http://www.immobalcaen.be/gestion-patrimoine/

Ne négligez pas l’évaluation des caractéristiques de votre placement

Tout placement, y compris les actifs non financiers placés dans le bien immobilier, est doté de ses principales caractéristiques à savoir le risque, la performance, la disponibilité et la fiscalité. Il faut savoir les évaluer. Sachez que le risque et la performance sont interdépendants et que le second croît avec le temps. La disponibilité, elle peut se définir comme la possibilité de retirer son capital à un moment donné avec le minimum de risque de moins-value. Enfin, soyez au courant de l’actualité pour que vous puissiez voir si pouvez tirer avantage de la fiscalité. Par exemple, dans une conjoncture où l’achat des logements locatifs est encouragé, profitez-en pour combler le surcoût du neuf. Cependant, ne vous laissez pas séduire par la défiscalisation.

Autant de recommandations sont à suivre si vous aspirez à un patrimoine immobilier bien géré. Parmi ces recommandations figure la diversification de ses supports afin de bien équilibrer ledit patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *