A savoir sur l’exclusion en assurance animale

Lorsqu’il s’agit d’assurance, il y a toujours une limite à ce que l’établissement d’assurance rembourse vos dépenses pour le soin de votre animal de compagnie. Ce cas-là, c’est l’exclusion en assurance animale. Plusieurs personnes ont du mal à distinguer cette situation en raison de sa complexité. Elles se sentent déçues et surtout trompées par leur assurance. En claire, c’est une situation souvent mal comprise. Nous allons donc parler de l’exclusion pour vous aider à mieux comprendre.

La transparence dans un contrat d’assurance

Avant de commencer, même s’il existe plusieurs pages à signer dans le contrat, la base du bon fonctionnement d’une meilleure assurance pour chien reste la confiance entre les deux contractants. Seulement en cas d’incompréhension entre les deux, le remboursement n’existe plus.

La transparence commence donc par l’échange d’information. Votre assureur sera obligé de vous demander les détails sur votre chien et même sur sa santé. Seulement, certaines personnes n’ont pas la volonté d’informer la maladie de l’animal de compagnie.

Seulement, il existe plusieurs situations similaires que vous devez connaitre avant de souscrire à une assurance chien.

La mise en bas des chiennes

Autre que les informations sanitaires simulées par les maitres, l’accouchement de votre chienne restera également à votre charge. Et même si la chienne passe par une césarienne, normalement, l’accouchement fait partie de l’exclusion. Vous devez donc vous préparer à tout cela lorsque votre chienne commence à montrer son ventre. Normalement, l’avis des assureurs sont universels là-dessus : ils ne prennent pas en charge l’accouchement. Ce dernier est considéré comme un fait naturel et non une maladie. D’ailleurs, il est rare que les chiennent ont des complications lors de l’accouchement. Quand même, en cas d’opération chirurgicale répétitive ou d’une complication causée par des sources externes, un accident, l’assurance est obligée d’honorer ses engagements.

D’autres motifs d’exclusion

Autres que ce qu’on vient d’énumérer, il existe également d’autres situations provoquant l’exclusion. Les activités compétitives des chiens et d’autres types d’activités similaires, qui présentent des risques pour le chien sont comptés parmi ces autres motifs. Les assureurs vous considèrent comme responsables de risques exposés au chien, et refusent tout payement en cas d’accident, de fatigues etc…

Conseils sur l’exclusion

À propos de l’exclusion, chaque assureur peut avoir ses conditions selon leur droit et leur point de vue. Il est donc prudent pour vous de préciser les motifs de l’inclusion, de vérifier si le cas de votre chien est inclus dans le contrat avant de prendre le stylo pour signer. Alors, n’hésitez pas à exiger les détails sur l’exclusion en assurance animale pour éviter les mauvaises surprises.

En cas d’incompréhension, il est important de communiquer avec son assureur pour éviter les problèmes. D’ailleurs, cela va vous permet de bénéficier des avantages que vous ne connaissez peut-être pas qu’après informations orale de votre assureur. Pour cela, il vous faut choisir un établissement d’assurance assez professionnel qui vous apporte un service satisfaisante avec une qualité d’accueil favorisant la communication. Passer par un comparateur pour le trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *