3 équipements nécessaires pour bien pratiquer l’équitation

L’équitation est un des sports les plus pratiqués par haute société. Si auparavant, il fallait posséder un cheval pour pouvoir le pratiquer, cette ère est révolue grâce aux divers ranchs qui proposent des séances d’équitation au grand public. Au-delà de tous les bienfaits que cela peut avoir sur le corps humain, ce sport s’agit avant tout d’un moment de partage entre le cavalier et son cheval. Pour profiter d’une incroyable expérience, il est indispensable de se munir de certains équipements. Il en va de votre sécurité en premier lieu, mais également de votre confort pour un maximum de plaisir à mener l’activité. Pour vous aider dans vos débuts, voici les 3 équipements que vous devez avoir pour monter correctement votre fidèle étalon.

1. Un gilet de protection

À la base, cet équipement est optionnel, sauf en compétition de concours complet. Toutefois, il ne s’agit pas que d’un simple accessoire, mais d’une nécessité, surtout pour les débutants. Devenu à la mode chez les jeunes cavaliers et les plus expérimentés, ce gilet se décline actuellement en plusieurs versions, toutes plus confortables que les autres.

Il existe des modèles près du corps pour un look plus stylé, et également des modèles airbag pour les soucieux de la sécurité. Ces derniers connaissent un franc succès auprès des cavaliers grâce à sa grande variété. Avec toujours plus de style et d’option, il est devenu indispensable de renseigner les sportifs sur comment mettre un gilet airbag d’équitation. En plus de donner une allure de parfait cavalier, ce type de gilet amortit les chocs sur la colonne vertébrale et les côtes en cas de chute. En effet, on n’est jamais loin d’une telle éventualité lors des débuts dans ce domaine. À noter qu’un gilet de protection doit être conforme à la norme européenne en vigueur EN 13158 2009 classe 2.

2. Un pantalon d’équitation

Loin des idées reçues sur les jeans des cowboys, ce type de tissu n’est pas conseillé pour monter à cheval. Il suffit de monter un quart d’heure au pas pour vous en rendre compte. Vous ressentirez rapidement une sensation d’échauffement, ce qui conduit à un inconfort insoutenable. Un pantalon d’équitation est indispensable pour cette activité. Ajusté et près du corps, cela évitera la formation de plis qui pourraient irriter votre peau. Par ailleurs, des basanes sont cousues à l’intérieur des genoux afin de minimiser les effets de frottements de la jambe avec la selle. Ce type de bas est spécialement conçu avec une matière élastique, facile à entretenir et solide pour plus de confort.

3. Des bottes spéciales et des mini-chaps

Contrairement aux boots qui s’arrêtent au milieu du mollet, les bottes d’équitations doivent monter assez haut (au niveau du genou). C’est obligatoire pour ne pas avoir à ressentir les sensations désagréables des frottements du mollet avec la selle. Mais encore, ces bottes spéciales sont munies d’un talon pour que le pied n’ait pas à passer complètement dans l’étrier et ainsi se retrouver coincé. Toutefois, si trouver un tel équipement s’avère difficile pour vous, combiner une paire de boots classique avec des mini-chaps est une autre alternative acceptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *